Au fil de la plume | PANEVA & SES CONDITIONS GENERALES DE VALEURS

Paneva fait fi des codes imposés par le commerce d’hier et le fait savoir. Ce qui prime ici, c’est le savoir-faire ! 
Chaque pièce proposée par le e-shop est sublimée par celui ou celle qui l’adopte ainsi que par l’histoire qui a mené à sa création.
Nous sommes loin des marques imposées à coup de budgets indécents.

Paneva s’accorde en genre mais pas en nombre :

  • Pour le genre

 Nous avons classé certains objets dans des univers « homme » et « femme » pour ceux qui ont une idée bien précise en tête, ou qui ont encore besoin de ces repères d’antan. Ceci dit, nos produits peuvent être « genderless » à loisirs, c’est juste une question de point de vue.

 Un des produits unisexe les plus apprécié, les montures bois 

  •  Pour le nombre :

N’est-il pas plus plaisant de privilégier quelques pièces originales et de belles étoffes, plutôt que de passer un temps précieux à étoffer son dressing de pièces vues et revues ?

Beauté et intemporalité sont les maitres mots de Paneva. Par conséquent, il n’y a pas de saisons car il n’y a pas de raison :

Pourquoi ne porterait-on pas une robe en soie sous un manteau d’hiver ? Pour quelle raison ne porterait-on plus de lunettes de soleil en automne, les rayons du soleil ne sont-ils pas aussi éblouissants?

Et le monde est à notre portée.

L’art ne se brade pas

Il n’y a pas non plus de notion de « soldes » sur Paneva, un mot vulgaire et dénué totalement de sens pour nous. D’abord légalement, rappelons que les soldes ne s’appliquent que sur des fins de séries, autrement dit des invendus (si si c’était comme ça au départ),...et Paneva fait fabriquer à la commande et de manière personnalisée pour la plupart, et pour le reste en si peu de nombre, qu’il ne pourrait pas en être question.

Anyway, ne serait-ce que par considération pour les heures de travail expertes, minutieuses et effectuées avec tant amour, il n’est pas envisageable brader cela.

 La preuve en image avec ces bijoux uniques

Confinés pour réaliser ?

Vous en conviendrez, rien n’est plus précieux dans la vie que sa liberté !

Le virus nous en aura partiellement privé, mais être confinés nous auras au moins confirmé nos limites, et valider nos prétentions : notre liberté s’arrête là où celle de la planète commence.

Effectivement, notre responsabilité est de préserver un équilibre extrêmement fragile et de jouir de matériaux extraordinaires toutefois renouvelables de manière à respecter notre bail terrestre.

Cette modestie qu’il convient d’adopter face aux merveilles de la nature, ne devrait pas devenir un argument marketing mais un réflexe naturel : celui de prendre, partager et rendre autant que faire se peut.

Nos papiers peints Urban Classic utilisent du papier issu de forêts gérées de manière durable - Classé A+ en émissions dans l'air extérieur et sont tous recyclables.  

Merci pour votre lecture.